Depuis quelques années qu’il est apparu en France, le CBD n’en finit pas de faire des émules. En effet, les vertus et les bienfaits du cannabidiol et des autres cannabinoïdes présents dans le chanvre sont de plus en plus connus, malgré des études scientifiques encore insuffisantes pour démontrer l’ensemble de leurs propriétés, ce qui explique pourquoi il n’est pas considéré comme un médicament et se classe à ce jour dans les produits de bien-être. Il peut être consommé de bien des manières, de l’inhalation à l’absorption sublinguale (en optant pour de l’huile de CBD), en passant par l’application cutanée. Mais aussi, dans le cas qui nous intéresse, par voie orale, cette dernière étant la plus répandue. Pour cuisiner, la fleur de CBD est la forme qui s’y prête le mieux, grâce à ses très nombreux arômes qui, en plus d’apporter des effets sur le métabolisme, procurera de nouvelles sensations culinaires.

Où trouver des fleurs de CBD pour cuisiner ? 

À l’instar des autres ingrédients qui entreront dans la composition de votre plat, il ne faut pas transiger sur la qualité de vos fleurs de CBD. Pour vous assurer de la qualité de votre CBD, le mieux est de se tourner vers un fournisseur hexagonal, afin d’avoir en premier lieu l’assurance que les fleurs répondent aux normes sanitaires en vigueur. Le prix est aussi un facteur à prendre en compte, car reconnaissons-le, le CBD n’est pas donné. 0 cet effet, si vous désirez acquérir du CBD avec un excellent rapport qualité prix, cliquez sur ce lien pour trouver des fleur cbd promotion.

Les principes fondamentaux à connaitre pour utiliser vos fleurs CBD en cuisine.

Tout d’abord, il est important de savoir que le CBD ainsi que les autres phytocannabinoïdes présents dans la plante de chanvre sont hydrophobes et lipophiles, en d’autres termes, ils sont solubles dans la graisse, mais pas dans l’eau. De fait, pour que le CBD et les cannabinoïdes soient bien incorporés à votre plat, il faudra toujours s’appuyer sur un ingrédient comportant du gras, tels que les huiles végétales, le miel et les produits laitiers (lait, yaourt, etc), pour que les principes actifs puissent être « piégés » et apportent de façon optimale l’ensemble des bienfaits du CBD.  Comme nous l’avons abordé plus avant, il est aussi crucial d’accorder une attention particulière à l’origine du CBD, rappelons que le CBD promotion proposé plus haut répondra à ces attentes.

De plus, la température de cuisson ne doit pas excéder cent quatre vingt degrés, sous peine de dégrader, voire détruire les principes actifs. En règle générale, on préfère donc incorporer les fleurs de CBD en fin de cuisson ou directement dans le plat à l’issue de sa préparation. Sous sa forme brute et non transformée, la fleur CBD offre des arômes très prononcés qu’une cuisson, même légère, viendra modifier, aussi dans certains plats comme des salades, pizzas ou encore avec des viandes, le mieux sera tout simplement de parsemer quelques miettes de vos fleurs de chanvre pour obtenir la plus grande palette aromatique.

(Visited 12 times, 1 visits today)